mardi 10 octobre 2017

MAINTENANT QUE JE SAIS / TETE DE MUR (Catherine Verlaguet)

Sortie d'imprimerie ce 10 octobre 2017.
48 pages - 11 euros - isbn 978-2-8071-0161-6

Les pièces :

Maintenant que je sais - Dans les années 80, Hélène, jeune journaliste, se retrouve au Brésil pour un banal reportage sur le carnaval de Rio. Elle se lie d'amitié avec un couple qui lui fait découvrir la face cachée de la fête. L'année suivante, elle revient en tant que correspondante politique pour écouter, enregistrer, retranscrire tous les points de vue, de la manière la plus objective possible. Mais elle va très vite se rendre compte que la dictature n'est pas qu'un régime politique, mais quelque chose qui peut vous tomber dessus. Après avoir témoigné de tortures et de disparitions, c'est elle qui se retrouve dans l'oeil du cyclone, confrontée à l'oppression militaire.

Pièce créée en décembre 2015 par le Théâtre du Phare.
http://www.theatreduphare.fr/spectacles_petite-forme-2015.htm

Tête de mur - Il rentre chez lui et elle n'est plus là. Elle est partie à cause de ses petites manies, de son rapport étouffant à l'espace qui ne lui laissait, à elle, que peu de place. Maintenant qu'elle n'est plus là, elle lui manque bien sûr. Son besoin de contrôle ne lui laisse que sa propre solitude comme compagnie. Mais cette solitude est une compagne qui peut vous rendre fou.


L'auteure, Catherine Verlaguet :

Catherine Verlaguet s'est formée au théâtre successivement à Toulouse, Marseille, Aix-en-Provence et Paris-Nanterre. D'abord comédienne, elle se lance l'écriture théâtrale qui est, aujourd'hui, sa principale activité. Ses pièces sont publiées (notamment chez Théâtrales), montées et souvent primées.

dimanche 8 octobre 2017

LE VENT SOUFFLE SUR ERZEBETH (Céline Delbecq)

Sort d'imprimerie ce lundi 9 octobre 2017.
52 pages - 12 euros - isbn 978-2-8071-0162-3

La pièce
Dans le village de Somlyo, enclavé entre la mer, les montagnes et un volcan, un vent violent souffle six jours par mois, dévastant tout et énervant les habitants. Erzebeth y est très sensible. Un jour, elle sauve une petite fille de la noyade et devient l'héroïne du village. Mais le vent continue à se déchaîner et les angoisses d'Erzebeth face à la vieillesse, à la mort et au renouveau cyclique de la nature augmentent. Le sang de la fillette blessée n'a-t-il pas rajeuni ses mains ? Personne ne pourra arrêter ni le vent, ni la rumeur, ni la tragédie...

L'autrice :
Autrice, metteure en scène et comédienne, Céline Delbecq s'affirme comme incontournable dans la relève du théâtre francophone. Elle a déjà bénéficié de prix importants, de résidences (notamment au Québec) et de plusieurs opportunités de participer à des échanges internationaux. Ses textes sont publiés chez Lansman. 

Son théâtre publié chez Lansman : Le hibou, 2009 / Hêtre, 2010  (Version bilingue Beech / Hêtre, 2014) / Seuls avec l'hiver, 2013 / Eclipse totale, 2014 / Poussière, 2015 / L'enfant sauvage, 2016 / Le vent souffle sur Erzeheth, 2017

Création :
La pièce Le vent souffle sur Erzebeth sera créée le 10 octobre 2017 au MARS à Mons.

Représentations :
- A Mons (MARS) du 10 au 14 octobre 2017
- A Tournai (Maison de la Culture) les 7 et 8 novembre 2017
- A Charleroi (Théâtre de l'Ancre) du 14 au 17 novembre 2017
- A Montluçon (Théâtre des Îlets) du 13 au 15 décembre 2017
- A Louvain-la-Neuve (Théâtre Jean Vilar) du 19 au 23 décembre 2017
- A Liège (Théâtre de Liège) du 14 au 20 janvier 2018

Écriture et mise en scène Céline Delbecq | Avec Muriel Bersy, Julien Roy, Réal Siellez, Charlotte Villalonga et les habitants du village Sylvie Bouchez, Yves Bouguet, Simon Braem, Alfred Brunel, Pascale Crombez, Liam Debruel, Hugues Dutrannois, Martine Courtois, Nancy De Fauw, Véronique Lambrechts, Louison Martens, Lucie Pousset, Dominique Rinchiuso  | Voix off Zoe Glinne | Fanfare Cyril Crepel, Emmanuel Florio, Christian Dumeunier, Joël Grigolato, François Houx | Assistant Virgile Magniette | Musique Eloi Baudimont | Scénographie Delphine Coërs | Création lumière Clément Papin | Régisseur son Thyl Mariage | Vidéo Thyl Mariage et Delphine Coërs | Costumes Anna Terrien.

Coproduction Compagnie de la Bête Noire ; MARS, Mons Arts de la Scène ; Théâtre des Ilets-Centre dramatique national de Montluçon ; Rideau de Bruxelles ; Théâtre de Liège ; L'Atelier Théâtre Jean Vilar - Louvain-la-Neuve ; Théâtre de l'Ancre et l'Eden - Charleroi ; Maison de la culture de Tournai ; La Coop asbl.

Diffusion Audience Factory.

Avec l'aide et le soutien de la SACD ; de la Chartreuse CNES de Villeneuve-lès-Avignon ; de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Services de la Promotion des Lettres et de la Direction du Théâtre (CAPT) ; de Wallonie-Bruxelles International et Wallonie Bruxelles Théâtre Danse ; Tax Shelter du Gouvernement fédéral de Belgique.

Le texte est lauréat de la Commission nationale d'Aide à la création de textes dramatiques - ARTCENA.


dimanche 3 septembre 2017

La pièce LE MAGNOLIA, de Jacques De Decker traduite et publiée en Serbe

Nous avons le plaisir d'annoncer que la pièce de Jacques De Decker, LE MAGNOLIA, publiée en français chez Lansman Editeur en 1998, a été traduite en serbe par Mme Jelena Stakić et publiée dans la revue "Mostovi". 

Cette revue, dont le nom pourrait se traduire par "Ponts" ou "Passerelles", est éditée par l'Association de traducteurs littéraires de Serbie. Elle publie les traductions d'oeuvres littéraires émanant de différents espaces linguistiques ainsi que des essais sur les problématiques liées à la traduction. Avec une rare spécificité : reprendre au moins un texte dramatique dans chaque numéro, et ce depuis sa fondation en 1970. 
Les porteurs de cette revue (deux numéros doubles par an, en 3 à 400 exemplaires) figurent parmi les meilleurs traducteurs de Serbie.

Mme Jelena Stakić (Belgrade, Serbie, 1940) traduit des œuvres littéraires depuis le français et anglais ; elle compte à son actif près de 140 publications : romans, essais, biographies, pièces de théâtre et est lauréate de plusieurs prix importants : Prix de consécration de l'Association des traducteurs littéraires de Serbie ; Prix pour la meilleure traduction depuis français décerné par Institut français à Belgrade pour la traduction de la biographie de M. Yourcenar par M. Goslar, etc. Elle  été à plusieurs reprises résidente au Collège des traducteurs de Seneffe ; son travail sur les oeuvres de M. Goslar (Yourcenar), J. -Ph- Toussaint (La vérité sur Marie) et J. De Decker (Ibsen) sont le résultat de ses séjours, des contacts organisés avec les auteurs et des échanges entre collègues dans ce cadre. 

vendredi 2 juin 2017

VARIATIONS AMOUREUSES (Carole Thibaut)

Sortie cette semaine d'une nouvelle pièce de Carole Thibaut, VARIATIONS AMOUREUSES, en même temps que qa création au Théâtre des Ilets à Montluçon.

La pièce : 

C'est l'été. Camille, Perdican et Rosette se retrouvent là où il/elles ont vécu leur adolescence, où il/elles ont joué au jeu des premières amours furtives et balbutiantes, où il/elles se sont juré une amitié éternelle. Puis est venu le temps de commencer l'apprentissage de leur vie d'adultes...

Variation contemporaine autour de la pièce d'Alfred de Musset On ne badine pas avec l'amour, ce nouveau texte de Carole Thibaut raconte la valse amoureuse et la confusion des sentiments chez trois jeunes gens d'aujourd'hui tiraillés entre leurs souvenirs, leurs amours, leur orgueil et leur soif d'absolu, au moment fragile de leur existence où tout peut basculer.

L'autrice :

Autrice, metteuse en scène, comédienne, Carole Thibaut dirige depuis 2016 le Centre Dramatique National de Montluçon Auvergne-Rhône-Alpes. Elle a oeuvré avec la compagnie Sambre pendant plus de vingt ans en Ile-de-France. 
S'inspirant du monde contemporain et des rencontres avec les gens et les territoires sur lesquels elle travaille, elle tire un fil continu entre le réel et le poétique, l'intime et le politique, et explore toutes les formes d'écriture et d'expression scéniques, alternant le théâtre épique, les pièces intimes, des performances, des installations numériques. 
Elle est régulièrement accueillie en résidence d'écriture à La Chartreuse de Villeneuve-les-Avignon, a reçu de nombreux prix et bourses (Prix Jeune Talent SACD, Prix de Guérande, Prix des Journées de Lyon, bourses du Centre National du Théâtre, Beaumarchais, Centre National du Livre...) et est chevalière dans l'ordre des Arts et Lettres.

Son théâtre édité chez Lansman : 

Variations amoureuses, 2017 - Monkey Money, 2015 - A plates coutures, 2015 - PrintempS, 2014 - Space girl, 2014 - L'enfant, 2012 - Fantaisies, 2010, puis 2011, 2012, 2014 - Avec le couteau le pain, 2010 - Eté, 2008 - Faut-il laisser les vieux pères manger seuls aux comptoirs des bars, 2008.

Création : 

La pièce Variations amoureuses, de Carole Thibaut, a été créée le 30 mai 2017 au Théâtre des Ilets, Centre Dramatique National de Montluçon, dans une mise en scène de l'autrice. Avec : Vanessa Amaral , Yann Mercier, Marie Rousselle-Olivier et à la régie : Guilhem Barral. Voix de la femme  : Valérie Schwarcz. Scénographie : Camille Allain-Dulondel. Lumières : Yoann Tivoli. Son : Margaux Robin. Costumes : Séverine Yvernault. Régie générale : Sophie Barraud. Construction : Jean-Jacques Mielczarek , Nicolas Nore. Assitant(e)s à la mise en scène : Japhet Quillin-Stettler, Valérie Schwarcz, Hélène Seretti, Fanny Zeller. Illustration photo : Matthieu Dussol. Direction technique : Véronique Dubin. Chargée de production : Charlotte Lyautey,  avec toute l'équipe du théâtre des Ilets, Centre Dramatique National de Montluçon.


50 pages - 11 euros - isbn 978-2-8071-0147-0

lundi 22 mai 2017

AVIGNON OFF 2017 - On connaît déjà 12 spectacles dont le texte est publié chez Lansman

Les spectacles dans le OFF...

- ET DANS LE TROU DE MON COEUR, LE MONDE ENTIER (Stanislas Cotton) au Théâtre 11 (10h25)
- UNE COSMONAUTE EST UN SOUCI DANS NOTRE GALAXIE (Sarah Carré) à la Bourse du Travail (11h00)
- MADAME PLACARD A L'HOPITAL (Luc Tartar) à Présence Pasteur (12h25)
- LES PATISSIERES (Jean-Marie Piemme) au Petit Louvre (12h40)
- LE ROI BOHEME (Stanislas Cotton) au théâtre Au bout là-bas (12h45)
- DEUX PAS VERS LES ETOILES (Jean-Rock Gaudreault) à l'Espace Alya (13h35)
- SANDRE (Solenn Denis) à la Manufacture (13h45)
- EDGAR PAILLETTES (Simon Boulerice) à la Maison du théâtre pour enfants Montclar (14h00)
- EN CE TEMPS-LA, L'AMOUR (Gilles Ségal) au théâtre Au bout là-bas (19h15)
- WILLAM'S SLAM (Marie-Claire Utz) au théâtre des Halles (19h30)
- L'HIVER DE LA CIGALE (Pietro Pizzuti) au théâtre Artéphile (19h45)
- SANK ou LA PATIENCE DES MORTS (Aristide Tarnagda) à l'Eldoradôme / Collège de La Salle (21h00)


Les lectures...

- MON AMI N'AIME PAS LA PLUIE (Paul Francesconi) le 8 juillet à 14h45 à La Chartreuse
- LE VENT SOUFFLE SUR ERZEBETH (Céline Delbecq) le 9 juillet à 11h à la Chartreuse
- CORTEGE(S) (Thierry Simon) le 18 juillet à 15h au Théâtre 11


Les rencontres...

Le cycle des trois APEROS d'EMILE&CIE, qui n'est plus le bienvenu aux Doms, est remplacé par trois rencontres dans le même esprit avec des auteurs ayant une actualité à Avignon. Elles auront lieu de 17 à 18h dans le cadre du projet UN JOUR, UN EDITEUR à la Maison Jean Vilar en collaboration avec la librairie du festival tenue par La Chartreuse.

Pour notre part, nous vous donnons rendez-vous :

     - le 8 juillet avec Aristide Tarnagda, Stanislas Cotton, Pietro Pizzuti et Jean-Marie Piemme.
     - le 18 juillet avec Céline Delbecq, Paul Francesconi, Marie-Claire Utz et Sarah Carré.
     - le 22 juillet avec Leila Anis, Thierry Simon et Solenn Denis.  


Les précisions suivront !


-

mardi 16 mai 2017

LE DEPART (Mireille Bailly)

Sortie ce mardi au théâtre L'AQUARIUM (Cartoucherie de Vincennes), dans le cadre de la clôture de l'opération L'inédiThéâtre 2017 (Prix lycéen de pièces inédites), de la pièce lauréate, LE DEPART, de Mireille Bailly. 

Ce prix est une organisation commune de l'association Postures, du Théâtre de l'Aquarium et de l'association Emile&Cie.

C'est la première pièce de cette autrice publiée chez Lansman.

La pièce :

Il est 19h pile. A 35 ans, bien cravaté, avec sur le dos le costume de son père et à la main la valise de sa mère, Le Fils est prêt pour le grand départ. Mais comme disait Brel, ce qu'il y a de difficile pour un homme qui habiterait Vilvoorde et voudrait aller à Hong-Kong, ce n'est pas d'aller à Hong-Kong, c'est de quitter Vilvoorde.  
Le droit à la différence, les rapports de classe, la violence des relations familiales sont au centre de cette pièce qui, souvent drôle, flirte avec le surréalisme et l'absurde.
Le départ est une invitation à voler de ses propres ailes, même et surtout s'il s'agit d'avancer à contre-courant.

L'autrice :

Mireille Bailly est actrice et autrice liégeoise. 
En tant qu'actrice, elle collabore depuis plus de quinze ans avec les créateurs Axel de Booseré et Maggy Jacot (Le dragon, Eclats d'Harms, MacBeth, Cabaret du bout de la nuit, Alpenstock...). Elle a également interprété des premiers rôles sous la direction notamment de Jacques Delcuvellerie, Jean-Claude Berutti, Philippe Van Kessel, Johan Simons, Denis Marleau et Roman Kozak.

Au cinéma, on la retrouve dans la plupart des films de Luc et Jean-Pierre Dardenne (La fille inconnue, Le gamin à vélo, Le silence de Lorna, L'enfant, Rosetta, La promesse).

Depuis quelques années, elle se consacre aussi à l'écriture dramatique. Son premier texte Albert Hubert ou L'exercice difficile de la démocratie a été créé au Festival XS au Théâtre National à Bruxelles en 2013. A suivi, en 2014, Poids plume au Théâtre de Poche. Sa troisième pièce, R.H., est actuellement en cours de production avec la Compagnie Belle de Nuit et Le départ, son dernier texte, vient de recevoir, en France, le prix de L'inédiThéâtre concrétisé par une publication chez Lansman.

50 pages - 11 euros - isbn 978-2-8071-0145-6